Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MS Conseil

Conseils réglementaires et formulation, Compléments Alimentaires, ADFMS, Alimentation particulière

QUE CHOISIR VS PURESSENTIEL

 

 UFC Que Choisir condamné pour dénigrement : une première ! 

 

  

Je ne peux résister au plaisir de partager cette newsletter de COSMED

http://www.cosmed.fr/fr/newsletter-2/519-newsletter-104-08-01-2019-ufc-que-choisir

Il fallait oser ! Las de subir les attaques récurrentes de l’UFC Que Choisir, le laboratoire Puressentiel a assigné l’UFC Que Choisir devant le Tribunal de Grande Instance de Paris en 2016 pour dénigrement. Par jugement du 19 septembre 2018*, le Tribunal a condamné solidairement, notamment, l’UFC Que Choisir, France Télévisions et la société de production, pour dénigrement fautif. 

Les mis en cause n’ayant pas fait appel, ce jugement est devenu définitif le 20 novembre 2018. L’appréciation du juge est particulièrement sévère pour l’UFC Que Choisir et sa journaliste : - "... une enquêtrice d’une association de consommateurs qui dispose d’un agrément du garde des Sceaux pour exercer les droits reconnus aux associations de consommateurs, interviewée en se référant à cette enquête qu’elle a sous les yeux lors du reportage, doit disposer d’une base factuelle suffisante pour tenir de tels propos. Force est de constater son absence de base factuelle en l’espèce ... (Elle) a commis une faute en critiquant un produit (…) en se fondant sur une étude qui ne le concernait pas." Parmi les propos jugés dénigrants par le Tribunal, on soulignera notamment ceux énoncés précisément sans base factuelle par l’UFC Que Choisir : - "QUE CHOISIR demande même que tous ces produits soient retirés du commerce. Ne vous fiez donc pas forcément aux dires des pharmaciens, aux pubs, ou à ce que les marques annoncent sur leurs emballages” ou encore "c’est quand même irresponsable de faire de la publicité et pour les pharmaciens de vendre ces produits-là…" En conclusion, « ... (la journaliste ) a tenu des propos dénigrants fautifs…” et l’UFC Que Choisir a été « déclarée solidairement responsable du dommage » ainsi causé. 

 

  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article